Qui sommes-nous ?

Cabane, c'est qui ?

Karo Pauwels

Karo, artiste formée aux arts graphiques et à la narration, est convaincue que la beauté est reconnaissable en toutes choses, et que seule la poésie et son partage font le sel de la vie. Karo peint, dessine et raconte son monde ou celui des autres sur papier, sur écran, ou sur de grands murs. Elle aime passionnément le cappuccino, un petit oiseau bleu, les abords du Canal de Bruxelles, les douces contradictions humaines et prendre le large aussi souvent que possible vers de vaste étendues sauvages.

karo(at)cabane.team
+32 (0) 486 99 01 96

CABANE_portraits_Julie

Julie Robeet

Julie, formée en communication et en gestion de projets, pense qu'il n’y a pas d’action transformatrice sans compréhension préalable des réalités par tout un chacun. Il lui semble essentiel de promouvoir pour tous l'accès et la diffusion de l’information. Julie aime les mousses de lait, les éléphants, le bleu Klein, les expressions drôles pas tout à fait justes mais presque. Voyageuse sensible et parfaitement organisée, elle s'atèle à partir en vadrouille au coin de la rue ou aux confins du monde dès qu'elle le peut.

julie(at)cabane.team
+32 (0) 479 02 80 86

Notre histoire

Parce qu’on a usé nos vieux jeans sur les chaises du même lycée ; parce qu’on a grifouillé des tas de dessins et de textes foutraques sur des piles de bloc A4 quadrillé ;  parce qu’on a fait la fête plus qu’il ne faut afin de brûler ce feu clair-obscur qui nous anime ; parce que quand l’une se passionnait pour la photographie et le reportage, l’autre dessinait sans cesse en rêvant de peintures gigantesques ; parce qu’on a fait des two women show avant l’heure devant nos camarades – conscientes que le ridicule ne tue pas –  ; parce que les scouts nous ont appris la valeur de l’amitié et du lien avec la Nature ; parce qu’ensuite on s’est plongées dans les études supérieures, entre narration, engagement social, littérature et communication.

Parce qu’on a bossé dans la culture, le cinéma, la coopération au développement, les droits humains, le socio-culturel, et l’enseignement ; parce qu’on appris que faire des réunions ce n’est pas vraiment travailler, mais qu’il est nécessaire de FAIRE, de TESTER, de se TROMPER et de RECOMMENCER sans cesse pour progresser ; parce que les voyages nous ont appris l’importance de se poser et d’observer le monde, les autres et nous-même sous un regard neuf ; parce qu’enfin, arrivées à la trentaine flamboyante, l’appel du calme, du sens et de l’intériorité se matérialise pour chacune dans des rêves de cabanes perdues dans la forêt ; parce que le souci du détail, le besoin de sens et la curiosité insatiable sont des valeurs que nous partageons … 

Parce que tout cela: CABANE est née à Bruxelles par une journée de printemps 2019 et se développe depuis dans un engagement quotidien pour des projets dont la visibilité et la diffusion nous tiennent à coeur. 

 

La cabane est une halte sur la trajectoire de nos rêves (…), elle nous abrite pour mieux nous exposer au mondeGilles Thibergien